Les libéraux

Donald Trump est devenu en a peine deux mois la bête noire de tout l’establishment mondial… même la presse française se déchaîne pour convaincre le bon peuple des graves dangers qui le menacent si ce fou imprévisible continue à exercer ses talents de milliardaire qualifié modérément par le Nouvel Observateur de… SS Anarcho-Fasciste…

Depuis la fin de la guerre de 40-45, le cancer nazi s’est miraculeusement évanoui en produisant des milliers de métastases qui polluent le monde entier… les SS anarchistes, fascistes, fleurissent dans tous les coins du globe…

Si vous n’êtes pas d’accord avec la pensée classique, vous êtes nécessairement soit un terroriste, soit un SS fasciste, soit un anarchiste… des races maudites qui doivent être combattues par tous les moyens disponibles… ils sont nombreux… presse, télévision, petits juges, fisc, désinformation, manipulation, sexualité, réseaux sociaux, Licra, SOS Racisme…

Fin de l’UDRT qui n’aura faiblement brillé que durant une ou deux législatures… peu importe finalement… ce qui fut surtout remarquable était la constance des attaques qui nous traitaient de nazis… nos affiches électorales étaient décorées de la croix gammée…

Jean Gol était à la manœuvre efficace ne reculant devant rien pour éliminer cette dangereuse concurrence… Jean Gol était un fin politique juif qui s’y connaît en matière de fascisme dont il accusait rapidement ses opposants.

Ardent défenseur de la mémoire de l’ignoble Shoah nazie contre les juifs, Jean Gol ne s’est jamais opposé au fascisme israélien qui n’en devient qu’une mauvaise copie nationaliste contre le peuple de Palestine…

Jean Gol s’était également fait berner par Paul Kagamé, le fasciste génocidaire de la diaspora tutsie en exil… le criminel cynique qui a organisé le génocide de son propre peuple, Tutsis collabos de l’intérieur et Hutus majoritaires confondus, pour s’approprier un pouvoir dictatorial qu’il ne pouvait jamais imaginer conquérir dans les urnes…

En Belgique, au MR de droite, ils ne sont pas Gaullistes, ils sont Golistes en souvenir de Jean Gol, brutalement décédé en septembre 1995… Il était le père fondateur de l’ancien PRL… le mentor de Didier Reynders, l’ami politique des Michel, Miller, Hasquin, Hazette, Kubla, Ducarme, Destexhe, De Donnéa, De Decker, Chastel…

Des hommes de talents fort divers qui ont en commun leur fraternité franc-maçonne… des loges dans lesquelles ils côtoient, parfois dangereusement d’ailleurs, leurs opposants socialistes comme les milieux affairistes.

J’avais rencontré Jean Gol à trois ou quatre reprises… un véritable Liégeois, Juif revendiqué, Docteur en droit, indiscutablement brillant, sioniste cultivé, intarissable sur tous les sujets, nerveux, pressé, égotique hédoniste bon teint, bon-vivant, sourd à tout ce qu’il n’explique pas lui-même…

Ses défauts ? Détestation de tout ce qui ressemble à un flamand, un antisémite, un catholique intégriste… jusque-là tout irait bien si son sionisme aveugle ne l’avait pas conduit à confondre complètement la minorité juive d’autrefois avec la minorité Tutsie au Rwanda… sans distinguer ceux de l’intérieur de ceux de l’extérieur…

Pour Jean Gol, la ‘Shoah Juive’ allait se répéter en ‘Shoah Tutsie’… Comme tant d’autres, Jean Gol a été manipulé par les Tutsis de la diaspora belge… il n’a pas compris que c’étaient les opposants Tutsis en exil qui allaient massacrer cyniquement, indifféremment, les Hutus et leurs propres frères Tutsis, les collabos, résidant au Rwanda.

Il ne s’agissait en fait que d’un coup d’état militaire, organisé depuis l’Ouganda de Musevieni, orchestré par les Tutsis de la diaspora en exil… contre toutes les ethnies confondues du Rwanda…

Le génocide devait juste permettre à Paul Kagamé de s’emparer d’un pouvoir qu’il ne pourrait jamais obtenir dans les urnes dans des conditions normales… il s’est fabriqué une image de grand pacificateur, le pompier capable d’éteindre la forêt qu’il avait lui-même incendiée… le Sauveur… le Réconciliateur.

Aveuglé par son sionisme, Jean Gol et ses amis francs-maçons n’ont pas vu, pas voulu voir, le danger du fascisme absolu… ils ont embrigadé tout le PRL, devenu MR, dans cette aventure…

Ces libéraux belges, démocrates, ont installé en Afrique deux des pires dictatures sanguinaires d’Afrique… Kagame au Rwanda, Kabila en République Très Démocratique du Congo… ils persistent et signent avec l’appui de journalistes, manipulés ou manipulateurs, comme Philippe Brewaeys, Colette Braeckman, Marie-France Cros… des politiciens comme Louis Michel, Charles Michel, Didier Reynders, tout le MR et leurs Loges Maçonniques derrière eux.

Le seul fait que Louis Michel, l’ami maçon de Kabila – Kagamé, préface le livre de Philippe Brewaeys devrait déjà être une bonne raison de ne pas l’ouvrir… quand j’entends qu’on insiste trop sur le ‘génocide Tutsis’, en parlant moins des ‘Hutus’… qu’on souligne la réussite économique, très relative, du Rwanda… qu’on chatouille la France… Je n’ai plus envie de lire le bouquin de Philippe Brewaeys qui rejoint les dizaines d’ouvrages de la vérité officielle… juste un énorme mensonge…

Lisez la vérité chez Pierre Péan, Charles Onana… laissez tomber les autres. (VC 1.1)


(*article initialement publié sur Facebook le 14-02-2017)

Laisser un commentaire