la complexité du gigantisme

La complexité du gigantismeUne fois encore, force est de constater que toute œuvre humaine, entachée de gigantisme, sombre rapidement dans l’escroquerie, la corruption, la voracité féroce de ses cadres dirigeants… ce fut vrai pour la FIFA… c’est vrai de toutes les sectes religieuses… c’est vrai de toutes les multinationales du crime organisé… Plus c’est grand, plus c’est gros… plus c’est con, plus c’est dangereux.

L’esprit humain n’est pas fait pour gérer la complexité du gigantisme… cela finit chaque fois en catastrophes que nous sommes incapables de maîtriser… Or, la course au gigantisme est lancée…

malaysia-911580_1280

Tchernobyl, Fukushima, Plutonium, Bulles immobilières, krachs boursiers, Junk Bonds, subprimes, Dettes Souveraines n’ont donc rien appris à personne… Depuis 1930, tout repart chaque fois de plus belle avec la complicité arrogante de ces gens qui savent tout quand nous devrions savoir qu’ils ne savent rien.

Le pire est donc certain… c’est la date qui est incertaine… Le niveau de risque n’est humainement plus gérable… Il devient une certitude dans un agenda qui nous échappe… comme les habitants de Naples à proximité du Vésuve, nous dormons sur plusieurs volcans qui n’attendent que leur Momentum pour entrer en éruption…

Les sismologues, les vulcanologues, les généraux, les capitaines d’industries, les experts de tous poils peuvent toujours disserter de la flexibilité des queues de vaches… ils n’empêcheront strictement rien… les conséquences seront de plus en plus désastreuses.

La justice belge avait l’occasion de mettre un terme aux activités délictueuses de l’église de la Scientologie… Elle a préféré les blanchir, les acquitter, comme dans toutes bonnes démocraties bananières, infiltrées, corrompues, complices des Bérézinas qui s’annoncent.

Pas de justice, pas de démocratie, plus d’état… les escrocs sont au pouvoir… j’ai cru au cauchemar en écoutant ce matin Barack Obama à la tribune de l’Organisation Africaine… Comment ose-t-il ? Non mais, comment ose-il ? La réponse est pourtant simple… ce type ose tout…

Ceux qui veulent lui succéder sont encore plus gonflés que lui… Voilà un homme qui a tout promis, qui a symbolisé un immense espoir pour 80.000.000 d’électeurs blacks, qui ose venir prêcher la démocratie et la lutte contre la corruption aux représentants de l’Union Africaine à Addis-Abeba.

La démocratie… oui, oui, laquelle ? La corruption… oui, oui, et les corrupteurs ? Non, mais sans blagues, on se fout de la gueule de qui ? Depuis la fin de la guerre de Sécession, la démocratie américaine a été confisquée par les trusts d’abord, par les multinationales ensuite… Il n’y a pas un seul Président américain qui ne soit un otage des puissances d’argent qui ont assuré son élection.

Les deux candidats… un démocrate, un républicain… à une élection présidentielle américaine dépensent ensemble environ six milliards de dollars pour se faire élire… Barack Obama les a trouvés où ? Trois milliards de dollars pour s’assurer d’un président qui ne fait rien… c’est beaucoup d’argent mais le but est atteint… Il n’a vraiment rien fait… sauf abandonner toutes les guerres imbéciles de son prédécesseur, Bush junior, en laissant des situations désastreuses derrière lui.

Nous avons aujourd’hui au moins quatre pays qui ne sont plus que des zones de non droit… Afghanistan, Irak, Syrie, Lybie n’existent plus que sur papier… Egypte, Pakistan, Iran, Turquie sont en danger grave… Les Emirats, l’Arabie Saoudite jouent dans une nébuleuse qui fait craindre le pire… Israël, Jordanie, Palestine, Liban, Centrafrique, Yémen, Ethiopie, Nigeria, Niger, Mali, Tchad, Mauritanie Zaïre, Burundi peuvent exploser à tout moment.

Le bilan de Monsieur Obama n’est pas mauvais… Il est simplement catastrophique… Comme si ce n’était pas assez, il faut encore qu’il menace la Russie de Vladimir Poutine avec l’Ukraine nazie, sa Crimée Russe… base navale historique de la flotte russe en Mer Noire…

Preuve est faite qu’il ne suffit pas de se promener dans son Boeing ‘Air Force One’, descendant la passerelle avec ce déhanchement chaloupé du basketteur-pivot de Berchem-Ste-Agathe pour régler des questions complexes.

Heureusement, il a sa copie conforme gominée, le cowboy grisonnant, John Kerry du Colorado, l’amerloque perdu dans son univers impitoyable… Avec Obama on sait qu’il ne se passera rien… Avec Kerry, on en est sûr…

Arriverait bientôt la femme-piranha, Hillary Clinton, cornaquée par son mari play-boy, amateur de pipes… On entre alors dans la caverne de Platon qui annonce de nouvelles catastrophes…

Je ne regarde même plus du côté républicain… une vingtaine d’ambitions égotiques déplacées n’est pas en mesure de faire un résultat contre la lionne… Les sponsors de cette farce démocratique feraient mieux d’économiser leurs trois milliards de dollars… autant les balancer par la fenêtre.

Donc ce Président du ‘Rien’, du ‘Moins que Rien’, essaye, en toute fin de deuxième mandat, de laisser un nom dans l’histoire… Levée des blocus Cuba-Iran, leçons magistrales de démocratie pratique, règles de la transparence souhaitable, conseils de philosophie morale dans le monde des affaires.

Il nous apprendrait à faire des bulles de savon ou des cocottes en papier, on pourrait l’écouter sans rire… mais s’il commence à discourir sérieusement, il faudrait lui expliquer que nous ne discutons pas avec un clown, encore moins avec ses clones…

Pendant qu’il nous enfume avec son amusante vision des démocraties africaines, aveugle aux magouilles de ses multinationales du crime organisé, il épie nos débauches, nos secrets, via ses réseaux FBI-NSA-CIA… il négocie surtout en toute opacité démocratique des accords léonins TAFTA-TTIP.

Win pour moi, Lose pour toi… Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi, on en discute… Avec la complicité évidente, honteuse, achetée, de politiciens européens, vendus, affidés au FMI, BCE, CE, Goldman Sachs, JP Morgan, Merrill Lynch, City Bank, Schwab, Bank of America, General Electric, Monsanto, Dupont de Nemours, Bayer, American Tobacco, Coca-Pepsi,

Johnson, GSK-SKB, Texaco, Shell, Chevron, IBM- HP-Apple – Microsoft- Facebook- Google- Amazon, Ford- Opel – Chrysler… On continue ?

Non, on n’en finirait pas tellement il y en a… Ils sont dans tout, ils sont partout … sauf leurs usines, bien sûr… Elles sont en Chine, aux Indes, au Bengladesh, en Corée, bientôt en Afrique, tellement moins chère… Des esclaves démocrates, transparents, à 60 dollars par mois, cela ne se refuse pas.

La démocratie américaine est une cornichonnerie, achetée à prix d’or, donc impayable pour les pauvres pays africains… Passons sur les lobbies juifs, latinos, noirs, baptistes, mormons, catholiques, protestants qu’il faut amadouer…

On n’est pas laïc dans cette magnifique démocratie, protégée par une multitude de dieux hérétiques, prêchées par des pasteurs-acteurs hollywoodiens hystériques…

Si vous êtes noir en Amérique, mieux vaut vous acheter un gilet pare-balles, un Beretta 9mm avant de vous faire descendre comme un lapin par une police innocente, donc acquittée… Ces cons de blacks avaient mis beaucoup d’espoirs dans ce premier Président noir kényan… Ils ont perdu de vue que les promesses électorales n’engagent que les imbéciles qui veulent encore y croire…

Pour un avenir meilleur, pour une Amérique qui bouge… Votez Hillary Clinton… Là, on est dans le dur du dur, c’est Bill qui vous le confirme… Le changement, c’est maintenant… Une leçon contre un Gouda.

Ok Barack… merci pour Cuba, pour l’Iran… Malgré ton jeune âge, il est maintenant temps d’aller jouer aux billes en buvant quelques Budweiser… Prends des cours de Tango argentin avec Michèle… Supplie-la de se taire… relis tes cours sur la démocratie transparente comme sur l’action bienfaisante de tes multinationales…

Je peux t’envoyer une copie du ‘Code Lippens des bonnes pratiques dans l’entreprise’… s’il n’est pas épuisé à la FEB… c’est un ouvrage très humoristique… il t’amusera le soir au coin du feu, dans tes charentaises, avec bobonne au tricot… ‘Bring back my wife’… C’est fait… Boko-Haram a préféré te rendre Michèle pour te remercier du buzz qu’elle leur a fait… Heureux ?  Sorry, guy, ils ne la gardent pas.


*initialement publié sur Facebook, le 29-07-2015

Laisser un commentaire