Get bigger, Coco

Get bigger, CocoQuelle est la bonne formule finalement… Toujours plus gros ? Rester petit ? J’ai longtemps pensé que la taille, les économies d’échelle, étaient la solution d’avenir…

Je me souviens d’un partenaire anglais qui répétait à longueur de réunions… ‘Get bigger, Coco’… Nous sommes devenus plus gros mais rien n’allait mieux… les petits problèmes étaient juste devenus des gros problèmes à la limite de l’insoluble.

Je revois mon gourou anglais quelques années plus tard… je lui explique mes soucis qu’il écoute distraitement avant de lâcher… ‘Sell it quickly, Coco’… la lumière jaillit dans mon pauvre cerveau… il fallait juste grandir pour vendre plus cher… le reste n’avait aucune importance…

J’ai compris ce jour-là à quel point j’étais ringard, paternaliste, dépassé… la gestion à la Papy-Mouzo, celle qui fait sourire de dédain les managers de Solvay, Vlerick, Harvard, Berkeley… les money-makers de l’économie globale dans le merveilleux village global de Davos.

L’entreprise comme les entrepreneurs, cela avait de la gueule avant qu’ils ne cèdent la place à des managers coûteux, en permanent conflit entre leurs intérêts et ceux de l’entreprise… s’enrichir soi-même ou enrichir l’entreprise qui leur a été confiée par des actionnaires anonymes sourds-muets-aveugles…

Le choix est généralement vite fait… le manager s’engraisse, l’entreprise dégraisse… avec la complicité d’un environnement qui se nourrit des miettes du festin.

Le merveilleux grand-patron tricheur de VW, Martin Winterkorn, quittera ses fonctions avec une aumône de 60.000.000 d’euros, pension, primes, parachute doré… On devait tout de même le remercier d’avoir plongé ses actionnaires dans la détresse avec une perte boursière de 22 milliards d’euros…

Le ‘VW Dieselgate’ restera un des plus beaux scandales de l’histoire automobile… Mais plus rien n’étonne personne… je m’étonnerais donc que vous vous étonniez… ce scandale permanent se répète d’ailleurs sous nos yeux à longueur d’années… Plus ces top managers sont mauvais, plus ils se goinfrent.

J’ai travaillé pratiquement toute ma vie avec les multinationales de l’informatique… IBM, Compaq, HP, Microsoft, Dell, Siemens, Xerox, Canon, Brothers… elle fonctionnent toutes de la même manière… des belles déclarations d’intégrité, de déontologie, de justice, d’égalité de traitement, de respect des lois comme des conventions passées…

Il faut lire leurs manuels de ‘Best Business Practices’ normalement remis à chaque nouvel engagé… Un

Niagara de bonnes intentions qui feraient hurler de rire un ancien qui en reprendrait une lecture attentive…

Bonaparte aurait volontiers qualifié ces torchons officiels de… ‘Paquet de merde dans un bas de soie’… La triste réalité est évidemment toute autre… il s’agit simplement de maximiser le profit sans l’ombre d’un sentiment humain pour tous ceux qui ont construit ce profit dans le passé. Ne vous avisez surtout pas de contester le bien-fondé d’une décision prise par des dirigeants que vous n’avez jamais vus… Vos états d’âme généreuse n’intéressent personne, vos remarques seraient utilement replacées dans le fion d’où elles n’auraient jamais dû sortir… un avertissement devrait vous suffire… le deuxième vous vaudrait la sortie de service avec un solide coup de pied au cul.

L’humanisme de Lakshmi Mittal, Vincent Bolloré, Donald Trump, Carly Fiorina, Sam Palmisano, Hillary Clinton… Il vaudrait mieux discuter avec l’abbé Pierre, mère Theresa, Coluche si vous teniez absolument à vous exprimer sur des sujets aussi stupides… ils n’en comprennent même pas le sens…

Ces gens-là, Madame, on leur parle de ‘retour sur investissements’, ‘passif social’, ‘cash-flow’, ‘optimisation fiscale’, ‘commissions secrètes’, ‘banques sécurisées’, ‘montages juridiques’, ‘OPA amicale ou hostile’, ‘délocalisations’, ‘diminutions de charges’, ‘bonus’, ‘stock-options’, ‘parachutes dorés’… voilà des sujets sérieux qui se discutent entre gens sérieux, ceux qui sortent des grandes écoles de management pour habiller toutes ces crasses dans des habits de lumière.

Winterkorn de VW ne savait rien de tous ces trucages… Ils ne savent jamais rien d’ailleurs… on croyait qu’on les payait cher et vilain parce qu’ils savaient… Vous vous trompiez, ils ne savent rien…

Le logiciel de trucage VW a été codé chez Bosch, installé sur des millions de voitures dans le secret le plus total… Un secret est un secret… comment voudriez-vous qu’ils sachent ?

Toute la publicité VW était basée sur la propreté écologique de la grande marque de Wolfsbourg… C’était juste un hasard heureux, une coïncidence, une nouvelle merveille de la technologie VW, un des nombreux ‘Achievements’ du top-manager depuis 2007…

Preuve est finalement faite que le gigantisme devient vite ingérable… agriculture industrielle ou agriculture familiale… ferme des mille vaches ou vaches en prairies… grandes surfaces ou magasins de quartier… Europe paralysée ou nations efficaces… pays centralisés ou petites régions repliées sur leurs identités.

Obama ignore tout ce qui se passe à Guantanamo, à la CIA-FBI-NSA… Winterkorn ignore les secrets de VW… Sepp Blatter, comme Platini, n’ont aucune idée de ce qui se passe à la FIFA… Où que vous regardiez, vous ne tombez que sur des dirigeants qui ne savent jamais rien sur rien… j’en déduis, de manière probablement trop hasardeuse, que… ‘small is beautiful’… parce qu’encore gérable pour un esprit normalement constitué… les gros machins tournent généralement en eau de boudin.

H§M ferme une usine malsaine aux Indes suite aux revendications des travailleurs qui craignent l’écroulement d’une usine miteuse, avec des salaires ridicules pour des prestations délirantes de 60/h semaines 7 jours sur 7.

Ils vont aller faire le bien ailleurs, en Ethiopie car là-bas il n’y a pas la moindre réglementation, tous les excès sont possibles, même encouragés. Tant que nous achèterons des produits de merde ‘pas cher’ mais imbibés du sang des pauvres, je ne vois pas pourquoi cela s’arrêterait.

La goinfrerie des riches comme de leurs multinationales du crime nous conduisent au gouffre. Nous avons besoin de morale, d’éthique, pas de tee-shirt à 3 euros. Il faut se l’enfoncer dans le crâne… Vivre moins cher c’est une morale de laquais, vivre cher c’est la conduite des seigneurs qui savent que la qualité n’a pas de prix…

La prétendue ignorance des puissants est juste stupéfiante. (VC 1.1)


*initialement publié sur Facebook, le 29-09-2015

Laisser un commentaire