Coco en a marre

Bref, où que vous tourniez les yeux, ce ne sont que gabegies, magouilles, grands travaux inutiles détournements de fonds, commissions secrètes, délits d’initiés, frais de bouche, jets privés, hôtels de grand luxe pour une clique arrogante, méprisante… un contraste saisissant avec l’austérité que ces kloufs recommandent à leurs administrés miséreux.

Oui, Coco en a marre, ras la casquette même, alors qu’il ne souffre même pas personnellement de cette situation… mais il voit bien ce qu’on impose aux autres… ce n’est plus tolérable… je vois très bien ce qui s’annonce, ce que les bourgeois ne veulent pas voir, encore moins dire, ce qu’ils n’admettront que lorsqu’il n’y aura vraiment plus moyen de faire marche arrière.

Donc aveuglément, un grand oui à n’importe quelle nouvelle donne pour se débarrasser de l’ancienne qui n’a démontré que sa capacité à s’enrichir honteusement sur le dos des petits… je ne suis pas un petit mais il se fait que j’ai horreur des grands quand ils se conduisent comme des malfrats…

Tabula Rasa… passez-moi toutes ces fripouilles au kärcher… je voterais pour Satan s’il me débarrassait de ces gredins…

Je supplie Aton de me garder en vie le temps d’assister au grand nettoyage qui se prépare, que j’appelle de mes vœux pour sauver les peuples d’esclaves… ceux qui vivent dans la misère programmée, soigneusement orchestrée par leurs soins.

Coco en a marre


(*article initialement publié sur Facebook le 03-02-2017)

Laisser un commentaire