Crédits bancaires

Crédits bancairesUn de mes amis, excellent concurrent, patron d’Econocom m’avait vivement déconseillé l’appel exagéré aux crédits bancaires… je l’ai écouté trop tardivement et je m’en suis ensuite fort bien porté…

Jean-Louis Bouchard me disait…’Tu sais, Coco, il ne faut jamais endetter ta société via les banquiers, un jour ils prendront le contrôle de ta boîte et tu seras foutu à la porte… on ne donne pas les clefs de sa voiture à son banquier.’

Il faut parfois écouter ses amis… je l’ai écouté… bien m’en a pris… quelques années plus tard j’ai été convoqué par la Générale pour un ultimatum mal déguisé… six mois pour rembourser une montagne de crédits ou fin des lignes de crédit qui étaient alors les nôtres…

Mon métier, ou ma tronche, au choix, avait soudainement cessé de plaire à je ne sais qui, je ne sais où… Je pourrais écrire un livre sur les banquiers mais je préfère me souvenir des rares bons banquiers, oublier les autres.

Pour l’information complète de mes lecteurs, je mets dans le même sac les assureurs, les auditeurs, les agences de notations, les avocats qui plaident n’importe quoi, les nombreux juges qui n’en foutent pas une datte, les vendeurs de voitures d’occasion vérolées, les escrocs dans toutes les disciplines confondues…


(*article initialement publié sur Facebook le 04-01-2015)

Laisser un commentaire