Dieu est mort

Dieu est mortDieu est mort… écrivait Friedrich Nietzsche en 1882… Il pensait qu’on ne s’en était pas aperçu… ce n’était pas un scoop mais le philosophe, fils de pasteur, en avait marre d’une crédulité qui n’avait que trop duré… 2000 ans de sottises accumulées, d’interdictions de respirer, de culpabilités imbéciles, de dévotions absurdes, méritaient cette mise au point indispensable du Zarathoustra.

Le catholicisme est le plus bel exemple du sortilège, de la magie, des fumisteries martelées en boucle pour construire les dogmes houdinesques de la caste des prêtres… une fable stupide qui pourrait nous faire rire si elle n’était pas aussi destructive de la vie, de la femme, de la civilisation… j’exagère évidemment ?

Amusant le fait que Jésus, juif, agitateur politique, soit né d’une vierge… Pourquoi ce jeune-homme ne pouvait-il pas naître de la copulation normale d’une vierge avec son charpentier ? L’accouplement classique est-il à ce point répugnant ? La réponse est clairement… Oui… pour l’Eglise qui a une sainte horreur des femmes.

Les femmes sont soit des mères, de préférence vierges, engrossées par l’Esprit Saint… avec quand même une préférence pour l’Ange Gabriel, connu sous le sobriquet… ‘La Poutre de Bamako’… si elles ne sont pas vierges, ce sont alors certainement des putes qui adorent laver vos pieds sales, les sécher dans leurs cheveux soyeux… De là est né le fétichisme des pieds sur Youporn.

Ce fut le sort réservé à Marie-Madeleine, compagne probable de Jésus, son apôtre-femme préférée… Après la crucifixion, Marie-Madeleine s’est rapidement engueulée avec Saint Pierre, un pêcheur frustre qui en annonçait de pires encore… On nous soutient sérieusement aujourd’hui que Pierre symbolise la possibilité offerte à tous les prolos d’espérer accéder au Royaume des Cieux.

Il était temps que Nietzsche remette de l’ordre dans ce bordel que même la Réforme de Luther et Calvin n’avait pas réussi à purifier… dans le sang déjà… Au fond, les Cathares, Huguenots, Luthériens, Calvinistes, Anglicans, ne sont que les ancêtres de nos islamistes intégristes qui meurent volontiers pour éviter de vivre… La vie contre les dieux est une ignominie… les croisés d’Allah se contentent de nous rejouer la pièce que nous leurs avions autrefois représentée… haine de la vie, haine des femmes, haine de la civilisation, de la science… Bref, haine de tout.

Une raison supplémentaire, s’il en était encore besoin, de ne jamais visiter ces paradis artificiels, peuplés de trouducs, d’escrocs, de menteurs, d’hypocrites ascétiques, de masturbateurs frénétiques dans leurs temples homophobes, machistes, racistes… Fuyez ces entreprises de pompes funèbres avant l’heure, la vertu qui pue le ressentiment, le perpétuel abaissement de la femme, tentatrice satanique…

Dieu devait mourir pour que naisse le surhomme… Le Zarathoustra Atonique, amoureux de la vie, des femmes, des arts, des orgies gastronomiques entre amis, des libations dionysiaques… avec toute la sobriété exigée pour la digne célébration vespérale des charmes d’Aphrodite, élégamment conquise. En coulisses, les religieux, ivres de haine, reviennent au pouvoir, en catimini, comme en Slovénie, en Pologne, en Afrique pour combattre une modernité aussi détestable que détestée… Ils sont armés de leurs livres saints qu’ils ne lisent que fort rarement… Ces malades mentaux nous veulent tous à plat ventre, à genoux, en levrette, humbles, soumis, ascétiques, buveurs d’eau plate, de Coca-Cola.

Pour un Dieu mort sur la croix, je commence à penser qu’il est peut-être ressuscité… Friedrich se serait-il trompé ? S’il l’avait vraiment pensé, il doit se retourner dans sa tombe, laissant à son passeur préféré, Michel Onfray, le soin de faire cesser ces torrents d’eau bénite, puants la pisse de curés mal lavés… Il est temps d’écrire un livre sur ‘L’éthique de l’exorcisme hédoniste’ avec des rites simples pour combattre la vieille arnaque planétaire…

Elle revient insidieusement sous nos yeux ébahis.


(*article initialement publié sur Facebook le 23-12-2015)

Laisser un commentaire