La question juive

La question juiveLa différence entre les juifs et nous, c’est que nous gardons la totalité de la mémoire de ce monde immonde alors que pour eux il n’y aurait eu que la Shoah… un fonds de commerce rentable pour une armée d’associations de défense qui, personnellement, m’insupportent…

Si cela fait de moi un antisémite, j’en suis ravi… me faire traiter de raciste pas des racistes est un plaisir savoureux… il vaut largement la joie de se faire traiter de con par des analphabètes à dix fautes la ligne et une pensée à hauteur de la biroute qui leur tient lieu de cerveau.

Comme dans toute communauté, il y a d’abord les personnalités remarquables… les ’juifs remarquables’ sont tellement nombreux que je ne vais pas les énumérer ici…

Je ne vais pas lister non plus les nombreux ‘juifs escrocs’ spécialisés, en général, dans les métiers d’argent, les Goldman Sachs – Merryl Lynch – Madoff, dignes héritiers de ces Lombards juifs de la Renaissance qui finançaient les guerres des princes, souvent au péril de leurs vies…

Le Prince avait une fâcheuse tendance à oublier ses dettes… à décapiter, pendre ou brûler son créancier prêteur… On se débarrassait ainsi d’un gêneur qui avait eu l’audace de réclamer son dû… on empochait le solde de la fortune du mort… qu’elle est bonne cette idée… L’ordre des Templiers ne s’en est jamais remis…

Il faut reconnaître que ces Templiers, défenseurs du Tombeau du Christ retrouvé par Sainte Hélène à Jérusalem, étaient entretemps devenus sodomites, incestueux, blasphémateurs, hérétiques et parfois même zoophiles à leurs moments perdus…

Il était temps de s’en débarrasser avant que ces chevaliers de Lucifer ne polluent la chrétienté et notre douce France des ‘Valeurs’…. Que voulez-vous ?  On s’emmerdait ferme dans ces commanderies humides et mal fréquentées… comment reprocher à de jeunes et vigoureux gaillards une partie de jambes en l’air avec une chèvre ? Les faits reprochés n’ont de plus jamais été démontrés… mais la justice des hommes est ce qu’elle est… humaine… c’est tout dire.

Au-delà des ‘Juifs remarquables’ et des ‘Juifs escrocs’, il reste les ‘Juifs ploucs’ qui sont, bien entendu, les plus nombreux… fort similaires d’ailleurs aux ploucs dans les différentes communautés… le plouc se manipule partout de la même manière… le plouc juif n’est ni meilleur ni moins bon que le plouc international… un plouc reste un plouc dans toutes les langues et toutes les ethnies, même les peuples martyrs, victimes d’une déclinaison de la Shoah…

Depuis les attentats contre le Musée Juif de Bruxelles, Charlie Hebdo, l’Hyper Casher de Paris, le Danemark, le cimetière juif profané, il est de plus en plus clair pour les rabbins que l’air européen n’est plus respirable pour nos compatriotes juifs…

Nous aurons beau leur répéter que la Belgique ou la France sans nos juifs ne sont plus la Belgique ou la France… de nombreux juifs préfèrent profiter des promesses de l’Alyah, la loi du Retour, pour tous les juifs à travers le monde depuis le vote de 1950 à la Knesset… ils veulent y retourner et y reposer en paix.

Bibi Fricotin, grossier prolo facho, se répand en propos aussi mercantiles que vulgaires pour semer la terreur et attirer les juifs, de préférence nantis, vers son marché immobilier en plein boom depuis qu’il exproprie aisément les terrains de ses voisins… Les appels de Bibi sont tellement infects que je n’ai pas envie de tirer sur cette ambulance commerciale…

Bibi Fricotin est bien de la race des Arno Klarsfeld, le courageux para-commando de Tsahal après avoir été un célèbre play-boy ivrogné, très en vogue dans les nuits people parisiennes… sans oublier le philosophe que le monde nous envie, l’homme de la superbe démocratie installée en Lybie, BHL, le visionnaire aveugle de Tripoli, dont les outrances verbales ont cessé de nous amuser.

Gardons donc nos Juifs remarquables… il n’y a pas grand-chose à craindre d’ailleurs, ils ne partiront jamais… Rothschild, Lazare, Worms, Attali, Fabius, Sinclair connaissent trop bien les douceurs de nos pays européens que pour retourner en Israël…

Même Arno Klarsfeld nommé par Sarkozy au Conseil d’Etat ne partira pas… trop bien payé pour ne rien foutre… si ce ne sont que les escrocs et les ploucs qui rentrent chez eux… surtout qu’ils ne se gênent pas pour nous… on n’en a exactement rien à foutre…

Qu’ils n’oublient tout de même pas d’embarquer dans leurs valises tous leurs copains fous furieux d’Anvers… vous savez… les Haredims, les gugusses à rouflaquettes, déguisés en grands chapeaux et manteaux noirs…

Ils ont déjà transféré le plus clair de leurs affaires diamantaires à Jérusalem ou Tel-Aviv… ils n’ont jamais payé que le strict minimum d’impôts chez nous… leurs fortunes en black cash ou en gros cailloux, des poires pour bourges, sont soigneusement dissimulés depuis belle lurette chez HSBC-Genève, UBS ou leurs frères escrocs, les big banksters américains.

Pour ces juifs, je crois effectivement que le distingué marchand de soupe de la Knesset a raison… Courez donc acheter vos appartements de luxe avec vue sur votre paradis israélien… vivez au soleil sous les palmiers de la Terre Promise où coulent le lait et le miel…

Des patriotes comme vous, nous n’en avons aucun besoin… bon voyage et bon vent… paille au cul, feu dedans… notre meilleur souvenir à votre grand-mère et nos respectueuses salutations au patron de votre Barack à frites… Bij Bibiekemin Frietkoteke met mayonnaise en cervelas… la grande classe.

A quoi bon un juif fugitif quand il ne rêve que de Tel-Aviv.


(*article initialement publié sur Facebook le 18-05-2015)

Laisser un commentaire