Les petits managers laquais diplômés

Les petits managers laquais diplômésLa raison détruit tout, les émotions construisent tout… laissons la raison aux banquiers, aux assureurs, aux magistrats, aux politiciens, aux imbéciles… Parce qu’on nous avait dit que c’était impossible, alors nous l’avons fait… pensent les vrais entrepreneurs audacieux qui réalisent leurs rêves les plus fous… les petits managers laquais diplômés quittent prestement, honteusement, les navires dans la tempête.

Lisez l’Edito de ce matin dans l’Echo de la Bourse pour comprendre la différence éclatante entre un Entrepreneur-Princier et un Manager-Laquais…

Rik Vandenberghe, lamentable CEO d’ING Belgique dans la tourmente, ridicule patron spécialiste des propos imbéciles, un zigoto flamand consternant de bêtise bovine… Rik quitte soudainement son ‘Brol Bancaire’ en lourde restructuration pour rejoindre inopinément le groupe Besix… ‘Une si belle entreprise, un nouveau défi exaltant’… pour un capitaine-crochet écœurant en plein abandon de poste.

Inutile de s’en étonner tant la pratique est courante… l’entreprise est juste au service des carrières de ces opportunistes surdiplômés qui se goinfrent dans leurs multinationales criminelles…

Ils sont les vedettes d’une oligarchie de rapaces, la honte des vrais entrepreneurs qui conçoivent leurs passions dans l’honneur… Rik, le laquais, n’a qu’un métier à géométrie variable en fonction de la météo… nous, les princes, nous avions des destins et nous y restions fidèles avec nos meilleurs barons.


(*article initialement publié sur Facebook le 15-01-2017)

Laisser un commentaire