Pie XII

Pie XIINotre bon Pape François est allé pieusement s’incliner au Mémorial d’Auschwitz… demander enfin pardon aux 6.000.000 de juifs liquidés par la crapule nazie, largement épaulée par un clergé catholique généralement indifférent…

Pie XII fut bien secondé par ses complices-dictateurs catholiques… Pétain, Franco, Salazar, Mussolini, Péron, même Adolf Hitler qui signait en juillet 1933 un Concordat avec l’ancien Nonce Apostolique Pacelli, devenu Pape Pie XII, ami personnel de Von Papen, Chambellan du Pape sous Pie XI, déchu provisoirement du titre nobiliaire, renommé Chambellan du Pape par Jean XXIII… les cathos n’ont jamais détesté les bons fascistes, nazis, baptisés, anti-communistes forcenés… ils le démontreront souvent… tout cela est évidemment oublié depuis lors.

Avec Roosevelt, Churchill, De Gaulle… Pie XII considérait la question juive comme très secondaire… un détail de l’histoire dirait les cathos Jean-Marie Le Pen et Léon Degrelle… c’est ainsi que Pie XII a observé distraitement, en octobre 1943, la rafle des 1259 juifs du ghetto de Rome, embarqués par la Gestapo pour un aller-simple vers les fours d’Auschwitz…

Dans son infinie miséricorde fasciste, Pie XII organisait ensuite la filière vaticane, très efficace dans l’exfiltration de dizaines de criminels nazis, catholiques baptisés, vers l’Amérique Latine… l’Argentine très catholique du Président Juan Peron, de sa sainte épouse fasciste-syndicaliste-féministe, Evita Duarte Peron, morte à 33 ans avec le Rosaire de Pie XII entre ses mains jointes.

Après son pèlerinage à Auschwitz, le bon Pasteur, François, ira préparer à Cracovie ses homélies mythologiques, ses pieux messages d’amour, de paix, aux milliers de jeunes extatiques réunis en foules de JMJ hystérisées à Cracovie…

Ils vont chanter, prier, défiler, se recueillir, témoigner à l’ombre de Saint Jean-Paul II, héros national polonais de la lutte anticommuniste… grâce au Denier de Saint Pierre, le trésor dissimulé de cette miséreuse Eglise des pauvres, détachée de tous biens matériels terrestres, cette vulgarité d’un monde immonde qui n’est autre que la création aveugle de toutes ces religions confondues dans une seule vision criminelle.


(*article initialement publié sur Facebook le 01-08-2016)

Laisser un commentaire