La triste réalité belge

Alain Courtois, premier échevin libéral, MR, de la ville de Bruxelles, est un ‘ami’ lointain… je ne le vois pratiquement jamais sauf au Royal Léopold Club au bord d’un terrain de hockey à une époque où j’étais encore autorisé à fréquenter les superbes installations du club de mon enfance… Récemment expulsé du club pour abondance de services rendus à ce temple sportif de ma jeunesse, je n’aurai donc plus l’occasion d’y rencontrer mon ‘ami’, Alain Courtois, qui devra se contenter d’y fréquenter les ploucs qui ont osé me juger, me condamner sous les prétextes les plus ignobles.

Ce n’est heureusement qu’un détail d’une histoire à suivre devant une justice plus sérieuse que celle d’un tribunal de jeunes farceurs patentés qui se prennent très au sérieux… le RLC me manquera, c’est une évidence… mais je m’en passerai plus aisément au vu de sa fort mauvaise fréquentation actuelle… J’abandonnerai volontiers les Judas, les escrocs, les imbéciles, les fils-à-papa, aux sympathiques poivrots qui hantent en permanence les deux buvettes de mon club adoré.

Mais laissons la parole à mon ‘ami’, Alain Courtois, au cours d’une interview RTL-TVI… Déclaration… ‘Le Stade National est le symbole d’une Belgique qui ne marche plus.’… Vous avouerez que dans la bouche d’un élu libéral, une telle clairvoyance a de quoi faire sursauter… Alain Courtois doit certainement nourrir sa réflexion politique dans les chroniques interdites de Vilain Coco… Je ne dis rien d’autre depuis plus de six ans.

J’ai connu Alain Courtois pas hasard… l’homme est d’ailleurs assez sympathique… il a pour compagne mon ex-nièce, Isabelle De Saedeleer-Haas, la ravissante fille de ma belle-sœur, Odette Haas… une avocate marxiste-léniniste qui me poursuit de sa haine corse depuis 2011 dans les sombres coulisses de mon divorce d’avec sa chère sœur, Marie-Claire Haas… avec liquidation d’une abondante communauté de biens toujours pas réglée après six ans de téméraires procédures dilatoires.

L’unique chose qui me dérange dans la colère d’Alain Courtois c’est le fait qu’il découvre la triste réalité belge dans le seul projet de son Stade National qui lui tient visiblement trop à coeur… Une immense majorité de Belges n’en ont exactement rien à cirer de ce Stade National… il y a des priorités dans les urgences d’un Etat… le grand Stade National n’en est clairement pas une, n’en déplaise à Alain Courtois… Par contre, le fait qu’il crache dans la soupe ne me dérange pas du tout… il n’y a aucun mal à cracher dans une aussi mauvaise soupe… pour le reste, sa conclusion est rigoureusement exacte… la Belgique est asphyxiée, immobilisée, paralysée, dans tellement de domaines.

La Belgique était autrefois un petit paradis sur terre… ce n’est plus aujourd’hui qu’une sous-préfecture française, un pays insignifiant doté d’une monarchie folklorique, un minuscule pays en faillite… sans vision, sans projets, sans avenir… une prétendue démocratie au bord d’un volcan linguistique–islamique… la mise-à-feu du pétard devrait intervenir dans les quinze – vingt prochaines années sans grand risque de se tromper sur notre avenir inexistant.

Si même le Mouvement Réformateur, le MR, prend conscience de nos dysfonctionnements… ce dont je doute… c’est dire à quel point nous pouvions prédire le pire pour notre royaume de Groland… un pays que nous aimions… un pays qui vous aime tant qu’il a besoin de vous… un pays qui vous laissera tomber comme une vieille chaussette usagée quand vous serez retraités en maigres pâtures… Groland n’a plus besoin de vous… Je n’ai, fort heureusement, pas plus besoin de Groland… il ne s’agira finalement que d’une banale affaire d’un triste divorce, vaguement réglé à l’amiable.

Dire que la Belgique ne ‘marche’ pas est déjà en soi un regrettable belgicisme… il eut fallu dire que la Belgique ne ‘fonctionnait’ plus… Une aveuglante découverte pour une grande majorité de nos concitoyens que nos chers élus, complètement déconnectés des réalités du terrain, feraient mieux d’écouter de temps à autres avant d’être balayés comme en France… Inutile donc pour notre dodelinant Premier d’aller opportunément se balader chez Vladimir Poutine, il y aurait plutôt lieu pour Charles Michel, les élus du MR, de gérer sérieusement les innombrables urgences belges… elles ne manquent pas.

Depuis la crise Ukraine-Crimée, le dialogue Europe-Russie a été littéralement massacré par les Européens sous la botte américaine… A force de vouloir faire passer Vladimir Poutine pour un dictateur sanguinaire du KGB, à force de soutenir les nazillons ukrainiens, à force de mépriser les millions de moujiks sacrifiés par Staline pour sauver une Europe de l’Ouest qui ne remercie que les seules troupes anglo-américaines… Dans ces conditions, comment s’étonner d’une réelle tension dans nos relations diplomatiques avec nos frères de Russie ?

Charles Michel de Jodoigne veut donc prendre sa canne à pommeau, son meilleur chapeau de feutre mou, pour aller visiter le dernier Tsar de la Grande Russie Eternelle… Tintin chez les Soviets… Vladimir Poutine n’a strictement rien à faire de ce visiteur inutile… je voudrais être une petite souris pour assister à leurs entretiens surréalistes…

J’imagine le Tsar Vladimir, rigolard, se faisant expliquer, distraitement, par ses collaborateurs les tenants et aboutissants de notre minuscule royaume d’opérette… En marketing politique, cela s’appelle un ‘Pré-briefing’… ‘Mais, Messieurs, en définitive, il me veut quoi ce type ?’… ‘Restaurer le dialogue entre l’Europe et la Russie, Monsieur le Président.’… ‘Il a un mandat de Merkel, Macron, May, Juncker, Tusk ?’… ‘Non, Monsieur le Président, c’est une initiative personnelle du Premier Ministre Belge’… ‘Non mais vous vous foutez de ma gueule ?… ‘Certainement pas nous, Monsieur le Président, Charles Michel peut-être.’…

‘Okay, vous recevrez le Ministre Belge dans le salon Pierre le Grand, demandez à Sergueï Lavrov de le balader’… ‘Mais, Monsieur le Président, c’est vous qu’il veut voir’… ‘Nous verrons cela plus tard… passons aux choses sérieuses maintenant… dossier Kim Jong-Un s’il vous plaît… quelle est le dernier Tweet de Donald Trump ?… Avons-nous des news des faces de citrons, de Xi Jinping ?… Au travail, Messieurs, l’heure est grave’.

Je suis frappé par l’inconscience des Belges qui ont encore l’air de croire sérieusement que notre voix lilliputienne serait audible dans le concert des nations… nous donnons nos avis sur tout alors que plus personne ne nous les demande… Pas grave, Didier Reynders, ses lourdes fardes de dossiers volants sous les bras, expliquera sentencieusement aux médias les visions belgo-belges des remarquables démocraties africaines que nous soutenons inlassablement depuis 1961.

Avec de tels pilotes dans notre Piper Cub J3, on comprend mieux la quiétude des Belges qui se contentent du pire parce que le pire est finalement assez rassurant… quand on a vécu le pire, il vaut mieux s’en accommoder pour éviter de vivre pire que le pire…

Un exemple concret ? Vous vivez une expérience épouvantable avec votre banquier… vous envisagez d’en changer… Alerte Rouge, n’en faites surtout rien… le bankster suivant pourrait être plus exécrable encore… avec le premier, vous saviez au moins avec certitude ce dont il était capable alors que vous ignorez encore jusqu’où pourrait descendre le suivant… souvenez-vous qu’il y a des limites à la hausse… les arbres ne montent pas au ciel… il n’y a aucune limites à la baisse… les chutes dans les abîmes sont insondables.

Bref, nous n’aurons probablement jamais notre Stade National, à la grande tristesse de mon ‘ami’ Alain Courtois… une tristesse qui n’est pas nécessairement la nôtre… qu’Alain Courtois se console en pensant qu’une majorité de Belges pensent comme lui… ‘la Belgique ne marche plus’… Il s’en fait trop de mouron alors que nous, on s’en fiche de son ‘brol’… Pourriez-vous simplement un jour nous foutre la paix… Merci Alain.

Vouloir la paix des braves, soit, mais pas au prix du silence des lâches. (VC 1.1)

Vilain Coco

Laisser un commentaire