Islam compatible

Frères et Soeurs en Aton, seul vrai dieu solaire visible, dans sa Sainte Trinité Biblique en Pharaon Akhenaton, son épouse Néfertiti, Vierge-Mère de Touthankamon, conçu des œuvres de l’archange débauché, Gabriel, mieux connu sous le pseudo phallocratique de… ‘La Poutre de Bamako’… Ecoutons la parole du Seigneur en Saint Luc ch2 V41-51…

En ces temps-là, Touthankamon, 5 ans à peine, avait disparu du palais… Akhenaton et Néfertiti ne s’en rendirent compte que le lendemain matin… Surpris, après des heures de recherches intensives, ils retrouvèrent le ‘Surdoué’ en discussions animées avec des prêtres intellectuels qui s’émerveillaient de ses réponses à des questions pourtant fort délicates… ‘Que pensez-vous de la fellation entre adultes consentants ?’… ‘Que nous dit Aton Solaire au sujet de la sodomie zoophilique ?’… ‘Comment assurer une procréation active tout en prêchant la sobre continence sexuelle ?’.

L’enfant très au courant, car il partageait la chambre et les ébats de ses parents au Palais Pharaonesque, répondait avec grande précision à toutes ces questions intimes en utilisant un vocabulaire de corps de garde qui faisait rougir Néfertiti, pourtant chaude comme un fer à souder, spécialiste des 150 meilleures positions du Kamasutra, le grand livre des meilleures cabrioles de la reproduction bestiale.

‘Mais où étais-tu donc, Toukéké, fils de pute ?’ Lança Néfertiti, échevelée, dans un état de rage avancée… Indifférent, Toukéké lui répondit vertement… ‘C’est chez mon père Aton que je dois être… pourquoi vous inquiétez-vous, connasse blonde, couguar débauchée ?’

Néfertiti n’en crût pas ses oreilles, se souvenant heureusement du livre de la Genèse en 22 1-9. 30 15-18, lorsque Aton ordonnait à Abraham, notre ancêtre commun… ‘Prends ton fils que tu aimes tant, Isaac… va au pays de Moriah… là, tu me l’offriras en holocauste.’… Comme le vieillard obéissait à la lettre, Aton, dans son infinie bonté, lui avait envoyé d’urgence l’ange Gabriel, lequel avait entretemps enceinté la centenaire Sarah… la sotte avait ri à l’annonce de sa prochaine maternité, ignorant que la volonté d’Aton ne se discute pas…

Gabriel, obligé de s’ébattre avec la vieille Sarah, avait été récompensé de ses œuvres de chair, autorisé à engrosser une jeune pucelle, Agar, que le vieux Patriarche impuissant ne pouvait plus que caresser d’une main distraite… Agar n’était en fait qu’une jeune pute égyptienne présentée par Sarah, la vieille ménopausée, à Abraham qui souhaitait une descendance hébraïque que Sarah ne semblait plus en âge de lui donner, juste avant la mise-bas miraculeuse du petit Isaac.

Gabriel… mieux connu sous le sobriquet… ‘La bûche de Kinshasa’… s’était donc empressé d’engrosser la gamine Agar qui donna rapidement naissance à Ismaël, le diable en personne, le lignage sacré de Mahomet… Ismaël sera sauvé d’une mort certaine dans le désert du Néguev à proximité immédiate du puits de Zamzam à l’emplacement exact de la future Kaaba, construite dans la cour du masjid, la mosquée Al-Haram en ville sainte de La Mecque…

Cette longue digression était nécessaire pour vous expliquer les origines du drame islamique que nous vivons douloureusement aujourd’hui en Europe depuis que les ‘Frères Musulmans’ de Mahomet, puis de Tariq Ramadan, ont décidé de nous envahir pour nous convertir à la seule vraie foi de leurs ancêtres.

A leur décharge, reconnaissons que les catholiques leur avaient montré l’exemple durant vingt siècles, partout dans le monde, sous la houlette de Papa au Vatican aidé de quelques zozos du genre Constantin, Charlemagne, Charles Quint, Isabelle et Ferdinand les catholiques, le malade mental Philippe II d’Espagne, Richelieu, Mazarin, Louis XIV… Les cathos se sont ensuite calmés pour mieux reprendre leurs sournoises croisades avec toutes les dictatures fascistes du vingtième siècle…

Le volcan catholique est provisoirement endormi aujourd’hui mais la lave gronde toujours sous la roche surveillée par des scientifiques vulcanologues qui savent très bien que les prochaines éruptions surviendront un jour avec des conséquences dramatiques… Nous avions plus ou moins réussi à endormir le catholicisme, à le rendre, pensions-nous, plus inoffensif… c’est en tout cas notre vision actuelle, encore qu’elle ne soit peut-être pas si certaine.

Comment allons-nous faire aujourd’hui pour nous débarrasser de l’obscurantisme médiéval islamique ? Il ne suffira pas d’arracher quelques voiles en Europe… d’insulter l’une ou l’autre malheureuse victime condamnée au niqab dans les rues de Mollahbeek… de discuter à longueur de journées avec de madrés imams sournois qui se foutent littéralement de notre gueule dès qu’ils retournent dans leurs mosquées financées par l’or noir saoudien… d’empêcher quelques lapidations imméritées… de condamner toutes mutilations génitales, tant excisions que circoncisions… une telle agitation est évidemment amusante mais, on s’en doute, parfaitement insuffisante.

Les condamnations pour racisme volent bas, les ligues gauchisantes veillent au grain, la justice belge traite ces questions avec l’urgence qu’elle refuse à ses justiciables nationaux, les médias sont devenus les champions du vivre ensemble dans une fumeuse mixité sociale, les politiciens câlinent cyniquement leurs futurs électeurs, les bergers du troupeau racontent n’importe quoi comme de coutume, les experts se livrent à d’innombrables exercices publics de branlettes frénétiques.

Les intellectuels français… Michel Onfray – Michel Houellebecq – Eric Zemmour… tirent tous les sonnettes d’alarme… les populations européennes exaspérées n’en peuvent plus de subir, de voir ce que leurs élites ne semblent plus ni voir, ni entendre…

Et pourtant… ‘Il est parfaitement lumineux que l’Islam radical est rigoureusement incompatible avec notre civilisation occidentale’… ‘Tous les signes visibles d’une quelconque religion devraient être sévèrement interdits dans l’espace public au sens large, partout et toujours, punis de peines de prison fermes et immédiates’… ‘La religion doit retourner d’où elle n’aurait jamais dû sortir, au sein des seuls foyers des familles croyantes avec prohibition d’en sortir pour insulter l’intelligence de leurs fadaises moyenâgeuses.’… ‘Tout ce qui nous est interdit chez eux doit leur être rigoureusement interdit chez nous.’

Sur ces points précis, au moins, la République du Sénégal est très en avance sur le monde occidental, réussissant, non sans certaines difficultés, à faire vivre Catholiques, Mourides, Tadjines, Soufistes, Animistes, Athées, Francs-Maçons, dans une harmonieuse mixité sociale faite de tolérance, de partage, de respect, d’attention aux autres… les fondamentalistes identifiés sont sévèrement mis hors d’état de nuire par les autorités gouvernementales qui craignent le salafisme comme la peste… Pourvu que ça dure, pourvu surtout que cela se répande dans toute l’Afrique.

Ce qui me dérange le plus dans toutes ces manigances, c’est moins la religion elle-même que le prosélytisme évangélique qui en est souvent le passage obligé… la caste des prêtres contrôle ces magasins de farces et attrapes qui ravitaillent grassement ces pitres d’un autre âge.

Contrairement à ce qu’annonçait Friedrich Nietzsche… ‘le crucifié n’est probablement pas mort sur la croix’… il avait juste provisoirement disparu du tombeau, par un tour de magie noire, pour nous revenir aujourd’hui sous d’autres oripeaux, bien plus dangereux encore que ceux que nous pensions avoir victorieusement combattus lors de la Révolution Française.

Il n’y a pas d’Islam compatible, le bon Islam, c’est chez eux, pas chez nous. (VC 1.1)

Vilain Coco

Laisser un commentaire