Bye bye Brazil

De tous les coins les plus reculés de Belgique montent vers les balcons, drapés de drapeaux Noir-Jaune -Rouge, des Brabançonnes enflammées par le courage des Diables Rouges exténués qui viennent de renvoyer à leurs chères études les Brésiliens Neymar, Thiago Silva, Willian, Marcelo, Paulinho, Miranda, Fernandinho.

Ridicule par la taille minuscule, désert économique, Royaume d’opérette, la Belgique sort du tombeau grâce à ses enfants héroïques, des géants aux souliers d’or, qui catapultent des cuirs dans les filets des ennemis de la Patrie en danger… les Italiens, les Hollandais ne sont pas venus… les Allemands, les Espagnols, les Portugais, les Russes, les Suédois, d’autres nations barbares, sont déjà rentrés chez eux.

Lukaku, Chadli, Meunier et Witsel © SERGEI KARPUKHIN
La suite de cet article est réservée aux abonnés du Blog. Si vous êtes abonné, veuillez vous connecter . Si vous souhaitez lire la suite, veuillez vous inscrire

Un commentaire

Laisser un commentaire