Super-pute en tôle

La nouvelle a été murmurée la semaine dernière, puis confirmée au début de cette semaine… Huguette Elsocht-Logé, ma jeune épouse aimante, est bien derrière les barreaux depuis qu’elle a tué, ivre morte, bourrée massacre, un gamin qui circulait paisiblement en vélo sur la route de Ziguinchor – Cap Skirring… le pauvre gosse qui ne demandait rien à personne a été enterré ce mercredi…

J’aurai ce soir les détails de cette pénible cérémonie… j’y ai envoyé quelques amis proches pour prendre contact avec les parents dans la tristesse, leur offrir une assistance juridique, mon aide financière… pas ce réconfort psychologique qu’on a coutume de proposer généreusement en Europe après chaque catastrophe qui ne prépare que la suivante… Inutile de vous préciser que les victimes sont rapidement oubliées… ne parlons même pas des aides financières promises qui prendront de nombreux mois à être régularisées.

La suite de cet article est réservée aux abonnés du Blog. Si vous êtes abonné, veuillez vous connecter . Si vous souhaitez lire la suite, veuillez vous inscrire

Laisser un commentaire