Blablabla et blablabla

Les journaux télévisés nous informent, images à l’appui, de ce que fort peu de femmes harcelées en rues déposent finalement plainte… A peine une quinzaine de plaintes déposées en Belgique alors que 90 % des femmes belges se disent régulièrement harcelées… ceci démontre à suffisance que les femmes sont pleines de bon sens… je ne peux que leur donner raison.

Pourquoi aller expliquer à un policier endormi qu’un inconnu vous aurait tenu des propos salaces à la terrasse d’un café ?… Les questions idiotes commencent à fuser… Connaissiez-vous cet homme ? Avez-vous des témoins ? Vous auriez dû prendre sa photo ? Votre tenue était-elle modeste ou affriolante ? Précisez en détails les faits exacts qui se sont produits ?

Soyez assurée de ne jamais avoir la moindre nouvelle de cette plainte dès qu’elle aura été transmise par la police, pleine de malices, à une autorité supérieure, parfaitement anonyme, qui se hâtera de la classer sans suite sans même juger utile de vous en informer… la police a transmis, elle ne peut pas vous en dire plus… le parquet l’a reçue avec un classement vertical immédiat que les vacances et la canicule ne font qu’accélérer.

La suite de cet article est réservée aux abonnés du Blog. Si vous êtes abonné, veuillez vous connecter . Si vous souhaitez lire la suite, veuillez vous inscrire

2 commentaires

Laisser un commentaire